Cet article a été originellement publié sur notre réseau LinkedIn [Voir le post originel]

Les remontées capillaires sont un problème courant dans de nombreux bâtiments, surtout sur des bâtiments anciens ou construits avec des matériaux poreux.

Un des principaux problèmes liés à l’humidité

Elles se produisent lorsque les matériaux poreux tels que le béton, la brique ou la pierre absorbe l’eau souterraine. Cette eau pénètre en profondeur dans les porosités des murs ainsi que la maçonnerie dans toute son épaisseur, remontant jusqu’à ce que soit permise son évaporation à l’air libre.

Ce processus est causé par la capillarité, une propriété physique qui permet à l’eau de monter contre la force de gravité à travers de minuscules espaces entre les particules du matériau. Les remontées capillaires sont souvent observées dans les sous-sols et les murs des bâtiments, où les fondations entrent en contact avec le sol humide.

À terme, elles vont entraîner une multitude de problèmes potentiels; notamment la dégradation des matériaux de construction, la formation de moisissures et de champignons, ainsi que des problèmes de santé pour les occupants du bâtiment. Une humidité constante peut également affaiblir la structure du bâtiment, ce qui va entraîner sur le long terme des coûts de réparation élevés et des interventions très invasives telles que des terrassements.

Traitement des remontées capillaires par injections chimiques. L’intervention nécessite des forages réguliers dans les murs.
Traitement par injection chimique, cette fois par l’extérieur du bâtiment.

 

Ouvriers effectuant des forages pour traiter les remontées capillaires par injection chimique

Une solution alternative existe cependant depuis plusieurs années: les boîtiers d’assèchement!

Ces dispositifs sont installés dans les murs affectés et utilisent une technologie électro-osmotique (https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lectro-osmose) pour inverser le processus de capillarité.

En appliquant un faible courant électrique à travers les murs, les boîtiers d’assèchement créent une barrière qui empêche l’eau de remonter dans la structure.

Ces boîtiers offrent donc plusieurs avantages non-négligeables :

  1. Une solution durable aux problèmes de remontées capillaires, réduisant ainsi les coûts de maintenance à long terme.
  2. Une installation et un fonctionnement non-invasifs, car au contraire de la plupart des autres méthodes pour stopper le phénomène, l’installation de boîtiers d’assèchement ne nécessite ni travaux de terrassement ni aucune intervention destructrice.
  3. Un respect de l’environnement optimal car les boîtiers d’assèchement fonctionnent sans produits chimiques nocifs.

La prévention: la clé pour la protection de l’habitat

Les signes principaux des remontées capillaires sont des traces d’humidité à la base des murs et des dépôts de minéraux visibles. En raison de la cohorte d’ennuis qu’elles peuvent causer, elles ne sont donc pas à prendre à la légère, et plus vite le problème est détecté, plus le risque de sinistre sera réduit.

En comprenant les causes des remontées capillaires et en optant pour des solutions innovantes telles que les boîtiers d’assèchement, il est aujourd’hui possible de maintenir un environnement intérieur sain et sûr, et de possiblement prévenir plutôt que guérir pour le bien du bâti et de vos économies!

Pin It on Pinterest

Share This